La firme chinoise Ehang vient de publier les images d’essais de son drone taxi transportant des passagers, testé dans diverses conditions météo et scénarios de vol.

Alors qu’Airbus vient tout juste de réaliser le baptême de l’air de son drone taxi Vahana, le Chinois Ehang semble déjà beaucoup plus avancé dans le développement de son appareil. L’entreprise a réalisé un reportage vidéo montrant son drone quadrirotor Ehang 184 effectuant ses premiers essais avec des passagers. Des ingénieurs mais aussi des représentants du gouvernement chinois et le maire-adjoint de la ville de Guangzhou ont pris place à bord. En tout, une quarantaine de personnes ont déjà volé dans ce drone taxi.

Ehang a également construit un modèle biplace doté de huit rotors électriques qui a transporté deux passagers (280 kg au total, tout de même). L’entreprise dit avoir effectué déjà plus de mille vols d’essai de son drone taxi. Pour rappel, l’Ehang 184 a été dévoilé lors du Consumer Electronics Show de janvier 2016. Ce multirotor en fibre de carbone et châssis en aluminium peut voler à une vitesse maximale de 130 km/h pendant 25 minutes.

Le drone taxi Ehang 184 a affronté des vents de force 7

Pensé pour effectuer des transports urbains sur de courtes distances, il pourra voler en totale autonomie. Ehang n’a pas précisé si les essais que l’on voit à l’image ont été réalisés dans ces conditions ou si l’appareil était contrôlé depuis le sol. En revanche, on apprend que le drone a grimpé jusqu’à 300 mètres d’altitude, réalisé un vol de 15 km, affronté un vent de force 7, le brouillard, et a volé de nuit.

Lire la suite de l’article

KeyKeeper

KeyKeeper

Ingénieur en mécanique adorant la technologie. Née avec un Comodor64. Ma première ligne de commande :10 PRINT"HELLO!"RUN