Tout le monde pensait qu’il serait nécessaire d’attendre la conférence de Samsung lors du CES pour découvrir son nouveau SoC de série 9. Avec quelques jours d’avance, la firme sud-coréenne a livré les principaux détails techniques de sa puce.

Samsung n’a pas attendu l’ouverture du CES de Las Vegas pour présenter son nouveau SoC haut de gamme, l’Exynos 9810. Une puce qui, forcément, sera au cœur des prochains smartphones phares du constructeur sud-coréen : les Galaxy S9 et S9+ qui devraient être annoncés fin février. En matière de spécifications techniques, il faut retenir que ce SoC sera composé d’un processeur associant quatre cœurs custom tournant à 2,9 GHz à quatre coeurs Cortex-A55 à 1,9 GHz. Son circuit graphique ne sera autre qu’un Mali-G72 MP18. Et le tout sera gravé au sein des usines de Samsung en 10 nm FinFET selon un processus de seconde génération.

Gérant les écrans affichant dans des définitions de 3 840 x 2 400 px et 4 096 x 2 160  px, ce SoC intègre un modem 4G LTE pouvant théoriquement assurer des débits descendants allant jusqu’à 1,2 Gb/s. Interfacé en LPDDR4x pour la mémoire vive, il embarque également des modules GPS et Glonass, tout en supportant les cartes mémoire sur les protocoles UFS 2.1 et SD 3.0. Enfin, cette puce pourra être associée à des modules photo de 24 mégapixels dorsaux et frontaux, ou à des modules doubles capteurs de 16 + 16 mégapixels. En vidéo, sa capacité de traitement s’annonce excellente puisqu’elle peut gérer des flux Ultra HD à 120 i/s avec encodage en HEVC, H.264 ou VP9.

Puissance et vitesse, pour quelles applications pratiques ?

Ça, c’est pour la technique. À côté de ces spécifications brutes, Samsung s’emploie évidemment à lister les bénéfices que pourront tirer de cette puce les terminaux qui l’embarqueront. C’est évidemment un bon moyen de dresser les contours des fonctionnalités qui seront offertes par les Galaxy S9. Évoquée en premier lieu, l’intelligence artificielle sera au coeur des Exynos de série 9, le deep-learning devant accélérer l’identification des personnes et objets sur les photos, et participer au traitement des données issues de scanners 3D utilisés pour la reconnaissance faciale. De là à y voir une réaction à Face ID et aux animojis d’Apple, il n’y a qu’un pas. Vient ensuite la rapidité d’exécution, l’Exynos 9810 étant en moyenne 40 % plus performant que son prédécesseur en multicœur selon le fabricant, tandis que son GPU serait 20 % supérieur.

Lire la suite de l’article.

KeyKeeper

KeyKeeper

Ingénieur en mécanique adorant la technologie. Née avec un Comodor64. Ma première ligne de commande : 10 PRINT"HELLO!" RUN