Synaptics, la société responsable de millions de touchpads des ordinateurs portables et d’écrans de smartphones, a annoncé cette semaine qu’elle a procédé à la production en masse des premiers capteurs d’empreintes digitales intégrés sous l’écran.

Le Clear ID

Il devrait fonctionner exactement comme les capteurs d’empreintes digitales des smartphones actuels. Seulement voilà, il n’y aura pas de bouton physique mais un affichage à l’écran tactile pour vous indiquer où mettre le doigt pour s’identifier.

Premier échec

Il y a exactement un an aujourd’hui, Synaptics annonçait pour la première fois sa famille de capteurs d’empreintes digitales FS9100. À l’époque, c’était simplement une percée technologique voir même une déclaration de la firme pour affirmer son entrée dans le monde des capteurs d’empreintes et les événements qui ont suivi ont montré que il y avait des problèmes avec la mise en œuvre de cette technologie, qui aurait forcé Samsung à faire un changement de dernière minute avec son smartphone Galaxy phare. Samsung voulait avoir une façade sans bouton sur ses téléphones sans perdre la fonction d’identification biométrique en face avant, mais l’intégration du lecteur d’empreintes digitales n’a pas pu se faire à temps et Samsung a dû se résoudre à mettre un capteur d’empreintes digitales maladroitement à l’arrière de ses Galaxy S8 et Note 8.

Deuxième tentative

D’un autre côté, le FS9500 Clear ID d’aujourd’hui est en pleine production avec une compagnie que Synaptics décrit comme «un des cinq premiers OEM», c’est-à-dire Apple, Samsung, Huawei, Oppo / Vivo ou Xiaomi. Synaptics a déjà travaillé avec Samsung et l’appel sur l »OLED Infinity Display ». Ce qui nous mène à suggérer que les deux sociétés pourraient à nouveau travailler avec Synaptics. Par contre, une rumeur prétend que Samsung a s’est éloigné de Synaptics cet été, donc rien n’est encore joué. Xiaomi est certainement un bon candidat pour être le partenaire OEM mystérieux, étant donné sa faim de nouvelle technologie et ses smartphones phares les Mi Mix.

Quelle que soit la société qui pourrait s’associer avec Synaptics maintenant, il est presque certain que d’autres suivront au cours de l’année. La possibilité de s’authentifier directement à travers l’écran présente une qualité futuriste certaine, une technologie qui aurai dû exister en 2017 mais que les problème d’intégration l’ont fait retardé pour 2018. On a hâte de voir apparaître sur les premiers smartphones.

Source

KeyKeeper

KeyKeeper

Ingénieur en mécanique adorant la technologie. Née avec un Comodor64. Ma première ligne de commande : 10 PRINT"HELLO!" RUN