Xing Mobility, une entreprise taïwanaise spécialisée dans les systèmes de transmission électrique, a développé un prototype de voiture tout terrain de plus de 1.300 chevaux capable d’accélérations encore plus fulgurantes que celles promises par le Tesla Roadster d’Elon Musk.

La semaine dernière, Elon Musk faisait une fois de plus les gros titres en dévoilant son camion électrique Tesla Semi et une nouvelle version du Roadster, le coupé sportif avec lequel la marque s’est lancée sur le marché de l’automobile. Ce nouveau modèle a été présenté comme la voiture de série la plus rapide du monde, capable d’abattre le 0 à 100 km/h en 1,9 seconde. Une affirmation audacieuse et risquée pour une voiture dont la production ne débutera qu’en 2020, ce qui laisse le temps à la concurrence de faire mentir le patron de Tesla. Et c’est déjà chose faite…

Xing Mobility, une entreprise taïwanaise spécialisée dans les systèmes de transmission électrique, vient d’effectuer les premiers tours de roues d’un prototype de supercar électrique dont les accélérations seraient supérieures à celles du Roadster Tesla. La Miss R, c’est son nom, développe une puissance d’un mégawatt, soit 1.359 chevaux. Elle promet une accélération de 0 à 100 km/h en 1,8 seconde, soit un dixième de seconde mieux que le Roadster Tesla.

Des batteries type Lego à refroidissement liquide

Le 0 à 200 km/h est annoncé en 5,1 secondes, avec une vitesse de pointe comprise entre 270 et 300 km/h. L’autonomie n’est pour le moment pas communiquée, mais elle ne devrait pas pouvoir rivaliser avec celle du Roadster qui annonce près de 1.000 km. Ce dernier aura par ailleurs une vitesse de pointe supérieure à 400 km/h. Mais la Miss R a un autre atout dans sa manche.

En effet, ses concepteurs assurent qu’elle sera aussi performante sur asphalte que sur la terre en mode tout terrain. Elle est dotée d’une transmission intégrale avec quatre moteurs électriques indépendants de 350 V chacun. Une technologie de vectorisation du couple permet de répartir la force motrice entre les quatre roues en fonction du braquage et de l’accélération.

Pour obtenir ce niveau de performances sans provoquer une surchauffe des batteries, Xing Mobility a breveté une configuration et un système de refroidissement liquide assez particuliers. Cela repose sur des modules emboitables type Lego qui peuvent accueillir chacun 42 cellules lithium_ion. Le plancher de la Miss R contient 98 modules, soit un total de 4.116 cellules qui délivrent 1 mégawatt de puissance.

Source

KeyKeeper

KeyKeeper

Ingénieur en mécanique adorant la technologie. Née avec un Comodor64. Ma première ligne de commande : 10 PRINT"HELLO!" RUN