La recherche aéronautique a trouvé de quoi offrir l’équivalent de petits GPS à l’exploration spatiale. Une avancée importante dans l’histoire de la conquête de l’espace.

Un GPS sur terre permet de guider la navigation en recevant un signal de plusieurs satellites orbitant autour de la terre. La même chose n’est pas possible dans l’espace car il n’y aura pas de satellite pour nous dire ou est ce qu’on est.

La solution c’est les pulsars

Dans le monde de l’espace, un pulsar est un objet astronomique capable d’émettre un signal périodique allant de l’ordre de la milliseconde à quelques dizaines de secondes. Plutôt pratique à utiliser comme étoile guide, donc. Un peu comme les navires à la vieille époque, la NASA vient d’imaginer un type de navigation autonome, capable de lancer des engins spatiaux dans l’espace en utilisant des pulsars pour se repérer.

Le système s’appelle « Station Explorer for X-ray Timing and Navigation Technology » et utilise une technologie de rayon X afin de tracker des pulsars dans l’espace comme un GPS.

Cette avancée « marque un avant / après dans l’histoire de l’exploration spatiale », s’est réjoui Jason Mitchell, chef de projet chez SEXTANT.

KeyKeeper

KeyKeeper

Ingénieur en mécanique adorant la technologie. Née avec un Comodor64. Ma première ligne de commande :10 PRINT"HELLO!"RUN