L’éditeur vient d’ajouter à son navigateur une option de protection contre les codes Javascripts malveillants. Ceux-là mêmes qui profitent de la puissance de calcul du PC de l’utilisateur pour générer de la cryptomonnaie.

Déjà pourvu d’un bloqueur de pubs, le navigateur Opera ajoute une nouvelle corde à son arc en proposant, en option, le blocage des scripts de minage qui utilisent la puissance du PC de l’utilisateur pour générer de la cryptomonnaie directement depuis une page web. Cette fonction est disponible dans la version 50 d’Opera, actuellement en « beta release candidate ». Pour en profiter, il suffira d’aller dans « Réglages » et d’activer le blocage des pubs. La protection contre les scripts de minage fonctionne alors par défaut.

Dans sa note de blog, l’éditeur ne précise pas de quelle monnaie il s’agit. Toutefois, ce phénomène concerne aujourd’hui surtout le minage de moneros. Les développeurs de Coinhive ont été parmi les premiers à proposer un script de minage pour cette alternative au bitcoin, expliquant que cela pouvait être une façon, pour les éditeurs, de rentabiliser leurs sites autrement que par la publicité. Les administrateurs de The Pirate Bay ont d’ailleurs expérimenté cette technique.

Lire la suite de l’article

KeyKeeper

KeyKeeper

Ingénieur en mécanique adorant la technologie. Née avec un Comodor64. Ma première ligne de commande :10 PRINT"HELLO!"RUN