Les chercheurs du monde entier se demandent toujours ce qu’il se passe lorsque le zéro absolu, soit 0 degrés Kelvin ou -273,15 degrés Celsius, est atteint. Cette température est en réalité totalement théorique mais les nouvelles techniques permettent de s’en rapprocher. A l’Université de Bâle, en Suisse, des chercheurs en physique ont désormais un ordinateur qui peut tourner à une température extrêmement proche de 0 degrés Kelvin.

C’est sans aucun doute le processeur au refroidissement le plus extrême qui n’ait jamais été créé.

Un refroidissement par champs magnétiques

Les chercheurs du département de Physique de l’Université de Bâle et de l’Institut Suisse de Nanophysique, assisté par des collègues allemands et finlandais, ont réussi un record : faire chuter la température d’un processeur à 2,8 millikelvin, du jamais vu auparavant. Les résultats de cette recherche et des tests qui ont été menés ont été publiés dans la revue Applied Physics Letters en décembre 2017.

Pour atteindre ce niveau inédit de froid l’équipe du professeur Dominik Zumbühl a utilisé une technique déjà connue : le refroidissement par champs magnétiques. Mais ce n’est pas tout : un deuxième système de refroidissement utilisant le phénomène appelé « blocage de Coulomb », lui-même refroidi, a été ajouté au système pour faire encore chuter la température.

7 heures proche du zéro absolu pour mener des tests

Le processeur a pu être maintenu dans cet état proche du zéro absolu près de 7 heures pendant lesquelles les chercheurs se sont relayés pour réaliser des tests et des expériences.

Lire la suite de l’article

KeyKeeper

KeyKeeper

Ingénieur en mécanique adorant la technologie. Née avec un Comodor64. Ma première ligne de commande : 10 PRINT"HELLO!" RUN