Le «principe d’équivalence» a été vérifié avec une précision inédite par une mission française, qui mesure depuis un an la chute libre de corps de masses différentes dans un satellite en orbite terrestre.

Einstein avait raison ! Une plume et un marteau tombent bien à la même vitesse ! Ce «principe d’équivalence», qui veut que deux corps tombent dans le vide avec la même accélération, indépendamment de leur masse, est enseigné à l’école et vérifié depuis des siècles et des siècles : Galilée en a fait l’expérience, puis Newton, puis des astronautes sur la Lune… C’est une composante clé de la théorie de la relativité générale d’Albert Einstein. Mais depuis un siècle, on continue de la tester avec toujours plus de précision en envoyant des rayons laser sur la Lune ou des satellites dans l’espace, comme celui de la mission française Microscope.

Lancé en avril 2016, Microscope a effectué des milliers d’orbites autour de la Terre en mesurant la chute libre de deux cylindres de masse différente. Les premiers résultats sont dévoilés aujourd’hui, et confirment une nouvelle fois avec le principe d’équivalence, avec une précision de 2.10-14. Ce n’est donc pas encore aujourd’hui que l’on trouvera une faille dans le travail du célèbre physicien. Mais c’est une prouesse technique – un tel niveau de précision est inédit au niveau mondial – et une remise en cause de la théorie des cordes et certaines autres, qui supposent une violation du principe d’équivalence pour expliquer les lois qui régissent notre monde.

 

Article

KeyKeeper

KeyKeeper

Ingénieur en mécanique adorant la technologie. Née avec un Comodor64. Ma première ligne de commande : 10 PRINT"HELLO!" RUN