Apple vient de publier une lettre aux clients pour s’excuser pour le « malentendu », après avoir récemment admis qu’ils avaient délibérément ralenti les anciens modèles d’iPhone pour compenser la dégradation des batteries. « Nous savons que certains d’entre vous pensent qu’Apple vous a laissé tomber« , explique l’entreprise, « Nous nous excusons« .

Tout d’abord, nous n’avons jamais – et n’aurions jamais – rien fait pour réduire intentionnellement la durée de vie d’un produit Apple, ou dégrader l’expérience de l’utilisateur en déployant des mises à niveau. Notre objectif a toujours été de créer des produits que nos clients apprécient, et de faire en sorte que les iPhone durent le plus longtemps possible (…)

Une nouvelle batterie installée pour 29 dollars

Apple revient sur ce qui l’a poussé à ralentir les anciens iPhone, iPhone 6, 6S, 7 et SE : la batterie est un bien « consommable », elle propose donc de la remplacer pour 29 dollars (25 euros environ, même s’il faudra s’attendre à au moins 30 euros) à partir de fin janvier à décembre 2018 – il s’agit d’une réduction de 50 dollars du coût de remplacement habituel.

A l’heure actuelle, nous ne savons pas si ce programme sera également accessible aux consommateurs européens, mais il est fort à parier que c’est une décision qui touche tous les pays où Apple est présent.

Toutes les batteries rechargeables sont des composants consommables qui deviennent moins efficaces à mesure qu’ils vieillissent chimiquement et leur capacité à tenir une charge diminue. Le temps et le nombre de fois qu’une batterie a été chargée ne sont pas les seuls facteurs dans ce processus de vieillissement chimique. (…)

Apple promet également d’ajouter des fonctionnalités à iOS qui fournissent plus d’informations sur la santé de la batterie dès le début de 2018, de sorte que les utilisateurs puissent être conscients du moment où leurs batteries ne sont plus capables de supporter les performances maximales de leur smartphone.

Lire la suite de l’article

KeyKeeper

KeyKeeper

Ingénieur en mécanique adorant la technologie. Née avec un Comodor64. Ma première ligne de commande : 10 PRINT"HELLO!" RUN