La section de San Francisco de la SPCA (Society for the Prevention of Cruelty to Animals), la SPA locale, a engagé un robot K5 semi-autonome produit par la société Knightscope pour patrouiller sur les trottoirs à l’extérieur de ses installations.

Selon le San Francisco Business Times, le robot a été déployé comme « un moyen d’essayer de faire face au nombre croissant d’aiguilles, de cambriolages de voitures et de crimes qui semblaient émaner des campements de tentes des sans-abri à proximité ».

Le robot en question est équipé de quatre caméras, se déplace à un rythme de trois milles à l’heure, et coûte moins cher qu’un gardien de sécurité humain.

L’utilisation d’un tel robot a rapidement suscité indignation et polémique sur les médias sociaux et la réaction a été extrêmement négative, les gens critiquant vivement SPCA pour avoir déployé la machine, certains allant même jusqu’à encourager d’autres personnes à la vandaliser ou à la détruire.

Indignation sur les réseaux sociaux et robot vandalisé

Ce qui n’a pas tardé. Selon la SPCA, des attaques ont déjà eu lieu, et une porte-parole de l’organisme a déclaré au San Francisco Business Times que dans la semaine qui a suivi le début des activités du robot, certaines personnes ont « posé une bâche sur le robot, l’ont renversé et ont mis de la sauce barbecue sur tous les capteurs ». Et apparemment, Robocop n’aime pas le ketchup…

La direction de Knightscope, visiblement embarrassée par cette mauvaise publicité, a réagi avec une autre déclaration indiquant que « contrairement aux news sensationnalistes, Knightscope n’ a pas été amené à débarrasser les environs de la SPCA des sans-abri. Knightscope a toutefois été déployé pour servir et protéger la SPCA. La SCPA a le droit de protéger ses biens, ses employés et ses visiteurs, et Knightscope se consacre à les aider à atteindre cet objectif. La SPCA a signalé moins d’effractions de voitures et une amélioration générale de la sécurité et de la qualité des environs. »

Lire la suite de l’article

KeyKeeper

KeyKeeper

Ingénieur en mécanique adorant la technologie. Née avec un Comodor64. Ma première ligne de commande :10 PRINT"HELLO!"RUN