Samsung a déposé un nouveau brevet auprès de l’UPSTO. Le document met en scène un smartphone doté d’un écran enroulé autour de son boîtier, un écran poursuivant ainsi sa course à l’arrière du terminal.

Samsung n’est pas une entreprise ordinaire. Le groupe possède en effet de nombreuses ramifications et il est ainsi présent sur le secteur de la mobilité, de l’informatique, de l’électroménager, des semi-conducteurs et des écrans.

Samsung Display dispose même d’un certain savoir-faire en la matière. La filiale a en effet été une des premières à développer un écran incurvé.

Samsung a déposé un drôle de brevet en 2015

Écran que l’on retrouve désormais sur tous les flagships de la marque coréenne, naturellement.

Samsung Display travaille depuis plusieurs années sur des dalles capables de se plier sur elles-mêmes. Plusieurs prototypes ont été présentés durant les précédentes éditions du CES, mais l’entreprise devrait aller plus loin cette année en lançant et en commercialisant un téléphone équipé d’une dalle de ce type : le Galaxy X.

Hasard ou pas, un brevet déposé en 2015 par la marque vient de refaire surface sur la toile.

En fouinant dans la base de données de l’USPTO, Let’s Go Digital est en effet tombé sur un document décrivant un téléphone étrange équipé d’un écran enroulé autour de son boîtier. La dalle en question occupe ainsi toute la façade du terminal, sa bordure droite et une partie de son dos.

Un écran enroulé autour du téléphone

Plus intéressant, en observant attentivement les schémas illustrant le brevet, on peut remarquer que les deux parties de l’écran forment un seul et même ensemble. Si le résultat ne manque pas d’intérêt, on remarque cependant que ce téléphone ne peut pas être déplié.

 

Lire la suite de l’article

KeyKeeper

KeyKeeper

Ingénieur en mécanique adorant la technologie. Née avec un Comodor64. Ma première ligne de commande : 10 PRINT"HELLO!" RUN