Après les scanners d’empreintes digitales, de visage ou d’iris, Samsung travaille sur un système utilisant les lignes de la main pour sécuriser des appareils électroniques, tels que des smartphones ou des ordinateurs.

Cette méthode, décrite dans une demande de brevet déposée par la firme coréenne et mise en lumière par CNET, utilise l’appareil photo d’un smartphone pour créer une empreinte numérique des lignes de la main d’un utilisateur, et demande ensuite à ces derniers de montrer patte blanche pour faire apparaitre à l’écran une partie d’un mot de passe.

D’après un chercheur de l’université de Hong Kong, les lignes (tout comme les veines) de la main sont propres à chaque individu, et pourraient être utilisées efficacement dans des systèmes de reconnaissance biométriques.

Reste à savoir si le constructeur parviendra à mettre au point une méthode d’identification suffisamment fiable pour rivaliser avec Face ID, dont une solution maison pourrait également être en préparation dans les labos de R&D de Samsung, qui n’est pas avare sur les systèmes de sécurité au sein de ses appareils.

Article

KeyKeeper

KeyKeeper

Ingénieur en mécanique adorant la technologie. Née avec un Comodor64. Ma première ligne de commande :10 PRINT"HELLO!"RUN