Pour le moment, les smartphones Samsung continuent d’utiliser des caloducs. Toutefois, le constructeur pourrait passer aux chambres à vapeur dès 2019, offrant une meilleure dissipation de la chaleur.

Exynos 9

 

Nos smartphones, qu’importe leur prix, sont des merveilles d’ingénierie. Si les derniers modèles haut de gamme mettent souvent leur claque par leur design et leurs nouvelles fonctionnalités, il ne faut pas pour autant oublier l’évolution de leurs composants.

C’est en effet très souvent la partie la plus intéressante, bien que la moins pointée du doigt, de nos produits high-tech. Alors que Samsung prépare l’Exynos 9810 pour ses Galaxy S9, nous avons des nouvelles du refroidissement passif de ceux-ci.

Samsung adopterait les chambres à vapeur en 2019

La gestion de la chauffe est en effet primordial. Depuis quelques années, Samsung comme beaucoup d’autres utilise des caloducs afin de répartir la chaleur de ses SoC en fonctionnement et les refroidir.

Selon un nouveau rapport de Digitimes, le constructeur coréen continuerait de le faire en 2018. Mais celui-ci s’apprêterait à passer aux chambres à vapeur dès 2019, garantissant un meilleur refroidissement et donc de meilleures performances générales.

La différence entre caloduc et chambre

Pour rappel, les caloducs sont des « tuyaux » (généralement plats) en contact avec le CPU et intégrant un liquide. Lorsque le SoC chauffe, le liquide s’empare de la chaleur et se transforme progressivement en vapeur, qui est naturellement transférée au point le plus froid du caloduc. Une fois refroidie, elle reprend sa forme liquide et retourne à son point d’origine. La direction de la chaleur correspond à l’orientation du caloduc.

Une chambre à vapeur reprend ce même principe, à quelques subtilités près. Plutôt qu’un tuyau, il s’agit-là d’une surface plane et de taille largement supérieure, généralement rectangulaire. Lorsque le SoC chauffe, la chaleur est transférée au liquide, qui devient vapeur et va cette fois-ci naturellement trouver le point le plus froid de la chambre pour revenir à son état liquide et reprendre son rôle.

Il s’agit-là d’une manière plus efficace de refroidir un SoC, mais aussi de garantir une dissipation plus étendue de la chaleur. Plutôt que de chauffer en un point précis comme c’est le cas actuellement, les smartphones Samsung deviendraient ainsi plus agréables à utiliser sur des tâches lourdes en répartissant la chaleur sur une plus large zone. Du moins, en théorie.

 

Source : FrAndroid

KeyKeeper

KeyKeeper

Ingénieur en mécanique adorant la technologie. Née avec un Comodor64. Ma première ligne de commande :10 PRINT"HELLO!"RUN