Très bonne nouvelle pour les clients Uber et beaucoup moins pour les chauffeurs Uber (1,5 million de chauffeurs Uber dans le monde). Lundi, Volvo a annoncé qu’il allait vendre des « dizaines de milliers de voitures autonomes » à Uber, leader mondial des VTC. Ce sont les derniers cri de Volovo, les SUV XC90 qui vont être livrés entre 2019 et 2021. Un accord non exclusif signé en 2016.

D’après Bloomberg, c’est 24.000 voitures, qui seront transformées en véhicules autonomes par Uber grâce à sa technologie toujours en cours de développement.

Un SUV Volvo modifié par Uber. — Eric Risberg/AP/SIPA

Bon avenir pour Uber

Pour Uber cette nouvelle permettra de remédier au pertes qui dépassent les 500 millions de dollars par trimestre suite aux différents scandales et reproche aux chauffeurs et leurs système de sélection.

Uber a fait le pari du long terme. Pour l’instant, l’entreprise investit lourdement, avec une présence mondiale dans plus de 500 villes, mais elle ne touche qu’entre 20 et 35 % de chaque course – le reste va au chauffeur. Si elle parvient à les remplacer par la machine, sa rentabilité exploserait.

Jusqu’à là, le système autonome d’Uber doit faire ses preuves pour convaincre les gens à monter à bord de l’un de ses taxi. Rappelons nous aux premiers jours d’un test à San Francisco, sa voiture autonome avait grillé six feux rouges l’an dernier. L’entreprise avait juré qu’il s’agissait d’une « erreur humaine », mais selon une enquête du New York Times, les voitures étaient en mode autonome.

Source

KeyKeeper

KeyKeeper

Ingénieur en mécanique adorant la technologie. Née avec un Comodor64. Ma première ligne de commande :10 PRINT"HELLO!"RUN