« Aujourd’hui, on cherche à mettre toujours plus de puissance dans des appareils toujours plus petits. » Alors, pourquoi ne pas les faire disparaître ? C’est ce que s’est dit Emmanuel Freund, cofondateur de la start-up française Blade et créateur de la technologie Shadow. Présenté comme le PC du futur, et comme le laisse deviner son nom, Shadow propose de se passer d’ordinateur, littéralement. Vous savez la tour sur laquelle vous vous cogniez le petit orteil ou le portable qui vous brûle les cuisses.

Un PC toujours à jour et accessible partout

« C’est l’avenir de l’ordinateur, entièrement tourné vers le cloud computing et les data centers », explique Emmanuel Freund. Traduction : Shadow est un PC toujours à jour et accessible via une connexion Internet sur n’importe quel appareil : smartphone, tablette, télé, Mac ou le boîtier Shadow spécialement conçu. « Ils se comportent comme votre ordinateur local surpuissant (processeur 8,2 téraflops, carte graphique Nvidia, 12 Go de mémoire, 256 Go de stockage), sauf que les composants sont situés non pas chez vous mais dans de gigantesques centres sécurisés, détaille le créateur. Tout est envoyé par connexion Internet, sans perte de qualité et sans latence. »

Bien entendu pas de disponibilité en Tunisie. Pour le moment, ce n’est disponible qu’en France mais d’autres société se sont déjà intéressée à cette technique comme la Nvidia avec sa console Shield tv où elle propose un abonnement pour jouer à quelques jeux PC. Ces derniers demandent énormément de puissance pour tourner. Chose que la console elle même ne l’a pas mais repose sur le cloud gaming pour s’y faire.

Lire la suite sur :

http://www.20minutes.fr/high-tech/2174159-20171123-technologie-shadow-ordinateur-futur-plus-ordinateur-tout

KeyKeeper

KeyKeeper

Ingénieur en mécanique adorant la technologie. Née avec un Comodor64. Ma première ligne de commande : 10 PRINT"HELLO!" RUN